Formations Sport Santé

Présentation du Mooc « Prescrire le Sport Santé sur ordonnance »

visuel-mooc-medecin-v2

L’activité physique, enjeu de santé publique, comment la proposer et la prescrire ?

Depuis le 1er mars 2017 vous pouvez : « Prescrire le sport santé sur ordonnance ».

Améliorer, en levant les freins, la pratique des Activités Physiques Adaptées (APA) en prévention primaire et secondaire pour l’ensemble de la population en prenant en compte les exigences de qualification des intervenants et des structures d’accueil.

Répondre à la loi de santé 2016 en prescrivant l’activité physique comme médicament pour les patients porteur d’une Affection de Longue Durée (ALD).

Des médecins et des professionnels du Sport Santé ont travaillé ensemble pour mettre en place une nouvelle formation destinée aux professionnels de la santé mais aussi aux acteurs qui désirent acquérir un langage commun en lien avec la prescription du sport sur ordonnance.

 


 

Nos formations en présentiel

pretentiels-mooc-medecin

Warning Red Triangular SignAttention : Ces présentiels ne sont proposés qu’aux personnes médecins, membres des professionnels de la santé ou acteurs qui se sont inscrits et ont réalisé le MOOC Médecin « Prescrire le Sport Santé sur Ordonnance », leur apportant ainsi une formation initiale et un langage commun, utile et nécessaire pour mieux acquérir les données abordées pendant le présentiel.

L’organisation des présentiels, en lien avec FMC Actions est effective soit sur le territoire des Hauts de France, et gérée par l’IRBMS, soit sur n’importe quel territoire, à condition d’être au moins 12 personnes intéressées, sur un même lieu et une même date, et gérée à distance par l’IRBMS.

L’IRBMS, avec l’aide de FMC Actions, prend en charge la salle de réunion, ainsi qu’un plateau-repas, et propose un intervenant habilité et agréé pour cette formation spécifique.

Les inscriptions sont gratuites, sous réserve de fournir une attestation de versement de la cotisation FAF. Pour les autres, un forfait de 75,00 euros par soirée sera demandé.

Si l’une de ces formules valables toute l’année, vous intéresse, merci de nous contacter :

 


 

Un MOOC en trois objectifs

1/ Reconnaître les bienfaits de l’activité physique et les mauvais indicateurs de santé induits par la sédentarité.

picto-sport-sante-2Depuis quelques années, on assiste à une prise de conscience de plus en plus forte, qui est relayée par les politiques publiques, selon quoi modifier les habitudes de vie trop sédentaire pourrait jouer un véritable rôle en matière de prévention santé, notamment grâce à l’activité physique.

Trente minutes d’activité physique par jour… Faites du sport !… Bouger c’est la santé !… 10 000 pas par jour… : autant de conseils et d’injonctions que ne cessent de distiller médecins, journaux, médias, Ministère de la Santé et du Sport et l’Académie de Médecine en lien avec les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Les modes de vie actuels, surtout dans les villes, ne permettent en effet que très difficilement d’adopter un style de vie actif, engendrant des maladies chroniques non transmissibles directement liées à la sédentarité.

La sédentarité est le troisième facteur de risque de mortalité au niveau mondial à la même place que le tabagisme. En effet la dépense énergétique de la population est limitée par le travail sédentaire, les déplacements passifs et par les activités récréatives passives (télévision, internet, jeux vidéo).

En France, selon le Baromètre santé nutrition 2008 :

  • 43% des adultes atteignent un niveau d’activité physique qui satisfait aux recommandations internationales.
  • 24% ont un niveau d’activité modéré (l’équivalent d’au moins 30 minutes de marche par jour).
  • 33% ont un niveau d’activité insuffisant.

 

Cela représente environ 3,2 millions de décès chaque année attribuables au manque d’exercice selon l’OMS.

 

2/ Accompagner le patient pour élaborer un parcours sport santé.

picto-sport-sante-6Tout le monde s’accorde sur la nécessité de faire diminuer la sédentarité en France, mais pour beaucoup, cela semble plus facile à dire qu’à faire en raison de nombreux freins socio-économiques, financiers et culturels.

La motivation doit permettre d’élaborer un projet acceptable et pérenne en lien avec des objectifs clairement définis en terme de résultats. La stigmatisation ne permet pas d’obtenir un agrément alors que l’entretien motivationnel permet une inclusion et un suivi plus efficace.

 

3/ Réaliser une prescription sur ordonnance d’activité physique adaptée aux patients en ALD.

picto-sport-sante-3La connaissance de la législation, des prises en charges financières, des variables de l’activité physique, des contraintes en lien avec l’évolution des maladies chroniques en ALD, de la santé connectée et des offres de pratiques sur un territoire, permettent une prescription « posologique », comme un médicament avec ses effets secondaires, ses précautions d’usage et ses résultats bénéfiques.

Avis important : La publication des décrets d’application de l’article 144 de la loi de santé 2016 apportera des précisions sur les conditions de prise en charge de l’activité physique pour les patients éligibles, nous proposerons dès cette publication un arbre décisionnel facilitant votre prescription qui sera envoyé par mail à l’ensemble des participants du MOOC.

Au terme de la réalisation du MOOC, les participants seront en mesure :

  • De prescrire le sport santé sur ordonnance.
  • D’inclure des patients dans des programmes sport santé.
  • D’évaluer et suivre des indicateurs de santé spécifiques.
  • De dialoguer autour d’un projet de promotion de la pratique de l’activité physique sport santé auprès des populations cibles, et, de lutter contre la sédentarité.

D’utiliser les compétences acquises pour mettre en place un projet multi-participatif, en lien, avec les professionnels de la santé et de l’activité physique et du sport en s’inscrivant dans la politique de la prescription du sport sur ordonnance.



picto-sport-sante-1

Plan de la formation « Prescrire le Sport Santé sur ordonnance »

Une fois inscrit-e vous pourrez travailler chaque objectif regroupant plusieurs chapitres qui sont proposés avec un accès libre sans contrainte de temps de réalisation.

 

 

Objectif 1 : Connaître les bienfaits de l’activité physique et les méfaits de la sédentarité :
  • Chapitre 1 : Rappel de l’origine du Sport Santé et des actions ou plans antérieurs.
  • Chapitre 2 : Définitions utiles.
  • Chapitre 3 : Les Effets de la sédentarité.
  • Chapitre 4 : Les Effets de l’activité physique.
Objectif 2 : Accompagner le patient pour élaborer un parcours sport santé sur ordonnance :
  • Chapitre 1 : Entretien motivationnel.
  • Chapitre 2 : Les Recommandations de pratiques.
  • Chapitre 3 : Mieux connaître quelques pratiques.
Objectif 3 : Réaliser une prescription d’activité physique adaptée aux patients en ALD :
  • Chapitre 1 : Les maladies chroniques et les maladies en ALD, comment prescrire et suivre la prescription ?
  • Chapitre 2 : Comment réaliser une prescription « posologique » pour une pratique sécurisée ?
  • Chapitre 3 : Législation de la prescription.
  • Chapitre 4 : La santé connectée
+ La boîte à outils et les ressources documentaires

 

kit-medecin-sport-santeImpliqué dans le sport santé depuis plus de 30 ans, l’IRBMS (Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport Santé), s’est interrogé sur les différents freins au développement pérenne du sport santé et s’est associé à Dynacare, Le Mouvement pour la Santé, en proposant un kit médecin aux participants aux formations dont le MOOC.


Un comité scientifique a été constitué le jeudi 9 juin 2016 à Eurasanté :

Un comité scientifique, composé de 25 membres, présidé par le Professeur Jean-Paul FRANCKE, Doyen Honoraire de la Faculté de Médecine de Lille, Directeur Adjoint de la CIDMEF (Conférence Internationale des Doyens et des Facultés de Médecine d’Expression Française), président du COPIL IRBMS « mieux prescrire l’activité physique sur ordonnance ».


Membres :

* Dr Aziz ALLAL
* Dr Patrick BACQUAERT (coordonnateur)
* Dr Karim BELAID
* Dr Jean-Jacques BASIER
* Dr Dominique CUPILLARD DUQUENOY
* Pr Jean-Paul FRANCKE (président)
* Dr Philippe GHESTEM
* Pr Julien GIRARD
* Dr Nicolas LEROY
* Dr Romain LETARTRE
* Dr Michel LUFIACRE
* Dr Antoine-Xavier MALLIOPOULOS
* Dr Simon-Pierre MALLONG
* Dr Frédéric MATON
* Dr Didier PAGERIE
* Dr Jean-Luc TENEDOS
* Pr André THEVENON
* Dr Jean-Marc VANDERPOTTE


Membres Associés :

* Mr Anthony BACQUAERT
* Mr Aurélien DESCATOIRE
* Mr Michael DOZIERE
* Mr Didier ELLART
* Mme Irène LAUTIER
* Mr Georges TETAZ
* Mr Gérard VANELSTLANDE

ordonnance-accroche-350




Présentation de l’IRBMS

L’Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport Santé est présidé par le Docteur Romain Letartre.

irbmsLes actions menées par l’IRBMS s’adressent à un large public dans le cadre de la promotion des bonnes pratiques.

Les thématiques d’actions de l’IRBMS sont très diversifiées, touchant d’une part la préparation physique, la prévention des blessures, les étirements, la prévention du surentraînement, l’hydratation et la nutrition, le renforcement musculaire, la prévention du dopage, etc. Ces thématiques sont abordées avec différentes méthodes de diffusions, allant de la formation aux publications en passant par des conférences publiques.

Les objectifs de l’IRBMS s’inscrivent dans une politique régionale des Hauts-de-France, mais dépassent actuellement ce cadre régional et même national en traitant de la protection de la santé des sportifs, de lutte contre les maladies chroniques en proposant de nombreuses ressources sur le site internet www.irbms.com.

Contacter l’IRBMS :

  • Médecin chef : Docteur Patrick Bacquaert.
  • Email : contact@irbms.com
  • 367, rue Jules Guesde, 59 650 Villeneuve d’Ascq
  • Téléphone : 03 20 05 68 32
  • Site web : www.irbms.com

Présentation de Dynacare

Le Mouvement pour la Santé.

logo-dynacareLa société Dynacare a développé une gamme de programmes alliant conseils et technologies connectées. Sa mission consiste à agir sur les comportements à risque de ses utilisateurs pour promouvoir une santé durable.

Pour pérenniser l’activité physique de ses utilisateurs – retraité, salarié ou personne atteinte d’une maladie chronique, Dynacare propose une approche du mouvement ludique, motivante et non-contraignante, adaptée aux problématiques de chacun.

Ainsi, l’utilisateur augmente se chances de rester en forme notamment en vieillissant et de baisser sa consommation médicamenteuse.

Au moyen d’un capteur d’activités, d’une application mobile et d’une plateforme web communautaire, Dynamoove relance, en 4 étapes, l’activité physique naturelle de l’utilisateur, par des exercices adaptés à son mode de vie et à ses habitudes.

Contacter Dynacare :

  • Parc Eurasanté,
  • 6, avenue de la Créativité – 59650 VILLENEUVE D’ASCQ
  • Téléphone : 06 60 91 32 73
  • Site web : www.dynacare.fr